Restauration cours d’eau

Globalement, les travaux réalisés au sein de ces programmes consistent en plusieurs opérations distinctes et complémentaires qui visent à restaurer les fonctionnalités du cours d'eau.
 
Les objectifs principaux visés par la restauration du lit mineur des cours d’eau sont :
  • La lutte contre l'érosion des sols et des berges par :
  • L’enlèvement sélectif des embâcles qui font obstacle à l’écoulement et provoquent l’érosion des sols et des berges.
 
  • La gestion de la végétation sur les berges par :
  • Un débroussaillage modéré limité uniquement aux accès à la rivière.
  • Un traitement sélectif des arbres permettant un rajeunissement de la végétation.
 
  • L’amélioration de la qualité de l'eau par :
  • L’aménagement d'abreuvoirs, pompes à nez, passages à gué, bacs d’abreuvement...
  • La mise en place de clôtures.
 

La Dives et ses affluents

  • 2003 - 2004 : réalisation d'un diagnostic « état des lieux » sur la Dives et ses affluents
  • 2005 : décision prise par le Syndicat de lancer le programme sur la Dives et ses affluents (la Filaine, l'Ante et le Trainefeuille) dans les limites de son territoire. Le programme est prévu pour 5 ans. L'objectif est la 
  •  la consultation aux entreprises pour la partie restauration.
    restauration des cours d'eau par l'entretien de la végétation et la mise en place de moyens de lutte contre les dégradations du bétail. Le programme prévoit également, 5 ans après le début des travaux un second passage, pour intervenir de nouveau sur la végétation.
  • 20 décembre 2006 : après enquête publique et par arrêté préfectoral, le programme est déclaré d'intérêt général.
  • 2008/2009 : Lancement du marché public et deEntreprise retenue : SARL LAFOSSE & FILS
    Programme initialement prévu de 2008 à 2012, puis prolongé jusqu'en 2014 par avenant.
    Tranches de travaux pour le programme PPRE de la Dives et de ses affluents (carte « PPRE dives »)
  • 2009/2010 : réalisation de la tranche n°1 : La Dives et la Filaine, sur les communes de CROCY et BEAUMAIS.
  • 2010 : réalisation de la tranche n°2 : La Dives, le Trainefeuille et l'Ante sur la commune de MORTEAUX-COULIBOEUF.
  • 2011/2013 : réalisation de la tranche n°3 : La Dives, sur les communes de VICQUES, BERNIÈRES-D’AILLY et JORT.
  • 2013/2014 : réalisation de la tranche n°4 : la Dives, sur les communes de VENDEUVRE, SAINT-PIERRE-SUR-DIVES, HIÉVILLE, THIÉVILLE, BRETTEVILLE-SUR-DIVES et OUVILLE-LA-BIEN-TOURNÉE.
  • 2014/2015 : réalisation de la tranche n°5 : la Dives, sur les communes de PERCY-EN-AUGE, MÉZIDON-CANON, LE MESNIL-MAUGER, MAGNY-LE-FREULE, BIÉVILLE-QUÉTIÉVILLE et MERY-CORBON.
Tranches de travaux pour le programme PPRE de la Dives et de ses affluents
 
En décembre 2014 ce programme représente :
  • 80 km de berges entretenues
  • 11 km de clôtures posées
  • 38 abreuvoirs au cours d'eau
  • 4 bacs gravitaires
  • 13 pompes à nez
  • 11 passages à gué
  • 2,5 km de plantations
pour un total de 270 000 € de travaux.
 
Abreuvoir au cours d'eau sur la Dives (Beaumais, Calvados) pompe de praire trainefeuille 300
 
  • 2015 : Lancement du marché public et de la consultation aux entreprises pour la partie entretien.
    Entreprise retenue :
Programme prévu de 2015 à 2019
  • 2015/2016: réalisation de la tranche entretien 1 : La Dives et la Filaine, sur les communes de CROCY et BEAUMAIS.
  • 2016/2017 : réalisation de la tranche entretien 2 : La Dives, le Trainefeuille et l'Ante sur la commune de MORTEAUX-COULIBOEUF.
  • 2017/2018 : réalisation de la tranche entretien 3 : La Dives, sur les communes de VICQUES, BERNIÈRES-D’AILLY et JORT.
  • 2018/2019 : réalisation de la tranche entretien 4 : la Dives, sur les communes de VENDEUVRE, SAINT-PIERRE-SUR-DIVES, HIÉVILLE, THIÉVILLE, BRETTEVILLE-SUR-DIVES et OUVILLE-LA-BIEN-TOURNÉE.
  • 2019/2020 : réalisation de la tranche entretien 5 : la Dives, sur les communes de PERCY-EN-AUGE, MÉZIDON-CANON, LE MESNIL-MAUGER, MAGNY-LE-FREULE, BIÉVILLE-QUÉTIÉVILLE et MERY-CORBON.

L'Oudon et ses affluents

  • 2004 : réalisation d'un diagnostic « état des lieux » sur l'Oudon et ses affluents.
  • 2009 : décision prise par le Syndicat de lancer le programme sur l'Oudon et ses affluents (la Cambrette, la Fontaine de Sue, l'Aubette et le Clermont) L'objectif est la restauration des cours d'eau par l'entretien de la végétation et la mise en place de moyens de lutte contre les dégradations du bétail. Le programme prévoit également, 5 ans après le début des travaux un second passage, pour intervenir de nouveau sur la végétation.
  • 31 mars 2009 : après enquête publique et par arrêté préfectoral, le programme est déclaré d'intérêt général.
  • 2009 : Lancement du marché public et de la consultation aux entreprises.
    Entreprises retenues :
    Lot n°1 - végétation : BAC ENVIRONNEMENT
    Lot n°2 - lutte contre les dégradations du bétail : SARL LAFOSSE & FILS
    Programme initialement prévu de 2009 à 2014, puis prolongé jusqu'en 2016 par avenant.
  •  2009/2010 : réalisation de la tranche n°1 : La Cambrette, la Fontaine de Sue et le Clermont, sur la commune de L'OUDON.
  • 2010/2011: réalisation de la tranche n°2 : L'Aubette, sur la commune de L'OUDON.
  • 2011/2014 : réalisation de la tranche n°3 : Le Ruisseau des Aneries et l'Oudon sur les communes de L’OUDON et VAUDELOGES.
  • 2015 : réalisation de la tranche n°4 : L'Oudon, sur sa partie médiane, sur les communes de L’OUDON et MITTOIS.
  • 2015/2016 : réalisation de la tranche n°5 : L'Oudon sur sa partie avale, sur les communes de HIÉVILLE, BRETTEVILLE-SUR-DIVES, BOISSEY, VIEUX-PONT-EN-AUGE, LE MESNIL-MAUGER et OUVILLE-LA-BIEN-TOURNÉE.
  • En décembre 2014 ce programme représente :
    - 53 km de berges entretenues
    - 10 km de clôtures posées
    - 4 abreuvoirs au cours d'eau
    - 2 bacs gravitaires
    - 8 pompes à nez
    - 2 passerelles bétail
    - 1 passage à gué
    - 100 m de plantations
    - 1 effacement de buse et son remplacement par un pont cadre
    - 1 rampe à poisson
    - 1 effacement de buse et son remplacement par une passerelle engins
    - 1 mare entretenue régulièrement pour lutter contre l'invasion du Myriophylle du Brésil
    pour un total de 230 000 € de travaux.
 Suppression d'une buse et aménagement d'un pont cadre sur l'Aubette - Avant travaux  Suppression d'une buse et aménagement d'un pont cadre sur l'Aubette - Après travaux  Mise en place d'une clôture deux rangs de ronce et d'une passerelle bétail sur le ruisseau de Clermont (Commune de l'Oudon, Calvados)

 

La Vie et la Viette Calvadosienne

  • 2010 : réalisation d'un diagnostic « état des lieux » sur la Vie et la Viette Calvadosienne.
  • 2012 : décision prise par le Syndicat de lancer le programme sur la Vie et la Viette Calvadosienne. L'objectif est la restauration des cours d'eau par l'entretien de la végétation et la mise en place de moyens de lutte contre les dégradations du bétail. Le programme prévoit également, 5 à 6 ans après le début des travaux un second passage, pour intervenir de nouveau sur la végétation.
  • 7 Novembre 2014 : après enquête publique et par arrêté préfectoral, le programme est déclaré d'intérêt général pour sa partie calvadosienne.
  • 12 Février 2015 : après enquête publique et par arrêté préfectoral, le programme est déclaré d'intérêt général pour sa partie ornaise.
  • 2014 : Lancement du marché public et de la consultation aux entreprises.
    Entreprises retenues :
    Lot n°1 - végétation : BAC ENVIRONNEMENT
    Lot n°2 - lutte contre les dégradations du bétail : SAS PROVERT
Tranches de travaux pour le programme PPRE sur la Vie et la Viette Calvadosienne Programme initialement prévu de 2014 à 2020.
  • 2015 : réalisation de la tranche n°1 : La Viette Calvadosienne sur les communes de MONTVIETTE, SAINTE-MARGUERITE-DE-VIETTE et BOISSEY.
  • 2015/2016: réalisation de la tranche n°2 : La Viette Calvadosienne sur les communes de VIEUX-PONT-EN-AUGE, LES AUTHIEUX-PAPIONS et LE MESNIL-MAUGER.
  • 2016/2017 : réalisation de la tranche n°3 : La Vie sur les communes de LE MÉNIL-HUBERT-EN-EXMES, SAINT-PIERRE-LA-RIVIÈRE, SURVIE et AUBRY-LE-PANTHOU.
  • 2017/2018 : réalisation de la tranche n°4 : La Vie, sur les communes de FRESNAY-LE-SAMSON, ROIVILLE, GUERQUESALLES, VIMOUTIERS, LISORES, SAINT-GERMAIN-DE-MONTGOMMERY, SAINTE-FOY-DE-MONTGOMMERY, LA BRÉVIÈRE et LA CHAPELLE-HAUTE-GRUE.
  • 2018/2019 : réalisation de la tranche n°5 : La Vie, sur les communes de HEURTEVENT, LIVAROT, LE MESNIL-BACLEY, SAINT-MICHEL-DE-LIVET, SAINT-MARTIN-DU-MESNIL-OURY, LE MESNIL-DURAND, COUPESARTE et LESSARD-ET-LE-CHÊNE.
  • 2019/2020 : réalisation de la tranche n°6 : La Vie, sur les communes de SAINT-JULIEN-LE-FAUCON, LE MESNIL-SIMON, GRANDCHAMP-LE-CHÂTEAU, LE MESNIL-MAUGER, SAINT-LOUP-DE-FRIBOIS, BIÉVILLE-QUÉTIÉVILLE, NOTRE-DAME-D’ESTRÉE et CORBON.
 
 

La Morte-Vie

  • 2014 : réalisation d'un diagnostic « état des lieux » sur la Morte-Vie.
  • 2014 : décision prise par le Syndicat de lancer le programme sur la Morte-Vie. L'objectif est la restauration des cours d'eau par l'entretien de la végétation et la mise en place de moyens de lutte contre les dégradations du bétail.
  • 2015 : Une demande de déclaration d'intérêt général ainsi qu'une enquête publique seront mise en place pour ce programme. Après accord des services de l'État et la prise d'un arrêt préfectoral pour le déclarer d'intérêt général, le programme pourra être lancé.
  • 2015 : Lancement du marché public et de la consultation aux entreprises.
    Entreprises retenues :
    Lot n°1 - végétation
    Lot n°2 - lutte contre les dégradations du bétail
Tranches de travaux pour le programme PPRE sur la Morte-VieProgramme initialement prévu de 2015 à 2017.
  • 2015/2016: réalisation de la tranche n°1 : La Morte Vie dans sa partie amont, commune de BIÉVILLE-QUÉTIÉVILLE.
  • 2016/2017 : réalisation de la tranche n°2 : la Morte-Vie dans sa partie aval, commune de BIÉVILLE-QUÉTIÉVILLE.